ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales françaises de médecine d'urgence

2108-6524
Revue de la société française de médecine d'urgence
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 4/4 - 2014  - pp.209-213  - doi:10.1007/s13341-014-0426-2
TITRE
Initiation de la ventilation non invasive aux urgences pédiatriques dans les bronchiolites sévères du nourrisson

TITLE
Initiating nasal continuous positive airway pressure for severe acute bronchiolitis in the paediatric emergency department

RÉSUMÉ

La ventilation non invasive (VNI) dans les bronchiolites sévères du nourrisson s’est développée rapidement en réanimation et au service mobile d’urgence et réanimation pédiatrique (Smur) depuis 2003. Les objectifs de cette étude sont de vérifier les indications de mise sous VNI utilisées aux urgences pédiatriques d’Ambroise-Paré en les comparant à celles utilisées en réanimation et de confirmer l’efficacité de cette technique aux urgences pédiatriques.

Étude rétrospective sur 31 nourrissons ventilés par VNI pour bronchiolite sévère aux urgences pédiatriques de l’hôpital Ambroise-Paré (92) des hivers 2009 à 2011.

La population étudiée était composée de 16 % d’anciens prématurés sans hypotrophie ni antécédent notable et âgés d’en moyenne deux mois au moment de la bronchiolite. Le pourcentage de bronchiolites apnéisantes (seule indication de VNI selon la conférence de consensus de 2006) était de 17 %. Au moins deux indications de recours à la VNI ont été retrouvées pour chaque patient. Cinquante-huit pour cent des nourrissons étaient transférés plus de deux heures après la mise sous VNI, avec une amélioration constatée sur la fréquence respiratoire (FR), la saturation, la PCO

L’utilisation de la VNI aux urgences pédiatriques est une procédure simple, permettant une prise en charge précoce, avant transfert en réanimation, des bronchiolites sévères du nourrisson et permettant une amélioration clinique et gazométrique de leur insuffisance respiratoire.



ABSTRACT

Nasal continuous positive airway pressure (nCPAP) in infants with acute severe bronchiolitis has rapidly developed both in paediatric intensive care units (PICUs) and during medicalized transport, since 2003. This study aims to verify the indications of nCPAP used in the paediatric emergency department (PED) at the Ambroise Paré Hospital compared to those used in the PICU and to evaluate the efficiency of nCPAP to stabilize the respiratory function of infants with acute severe bronchiolitis before medicalized transport to the PICU.

A retrospective French study was conducted on infants with severe bronchiolitis ventilated by nCPAP in the PED at the Ambroise Paré Hospital, from winter 2009 to winter 2011.

Out of the 31 infants, 16% were formerly prematurely born with otherwise no significant medical history. Postnatal age was 2 months. The rate of nCPAP performed for apneas (single indication of nCPAP for severe bronchiolitis according to the 2006 French medical consensus) was 17%. At least two indications of nCPAP used in the PICU were found for every patient. Babies were transferred within 2 h of nCPAP to the PICU. Clinical improvement was already observed with significantly slower respiratory rate and normalization of capnia and pH (P < 0.001) and without any complication at the PED. NCPAP was pursued in the PICU in 84% of the cases. The average duration of nCPAP was of 2.7 days, with the duration of hospitalization in the PICU of 4.2 days.

The nCPAP is a useful respiratory support technique which is easy to implement in the PED.



AUTEUR(S)
A.-A. LOPES, M. SZNAJDER, B. CHEVALLIER, V. SOUSSAN

Reçu le 2 novembre 2013.    Accepté le 11 février 2014.

MOTS-CLÉS
Bronchiolite, VNI, Urgences pédiatriques

KEYWORDS
Bronchiolitis, NCPAP, Paediatric emergency department

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (111 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier