ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales françaises de médecine d'urgence

2108-6524
Revue de la société française de médecine d'urgence
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 4/2 - 2014  - pp.82-88  - doi:10.1007/s13341-013-0397-8
TITRE
Évaluation de la réversion par concentré de complexes prothrombiniques et vitamine K des patients porteurs de prothèse valvulaire mécanique admis dans un service d’urgence suite à un accident hémorragique grave

TITLE
Reversal of anticoagulation with prothrombin complex concentrate and vitamin K in patients with mechanical heart valves admitted to the Emergency Department after a severe hemorrhagic event

RÉSUMÉ

Les accidents hémorragiques graves sous traitement par antivitamine K (AVK) sont fréquents, et la prise en charge initiale est maintenant bien codifiée. Pour les patients porteurs de valve mécanique cardiaque admis pour une hémorragie grave, le pronostic inhérent à l’accident hémorragique doit être mis en balance avec le risque thromboembolique lié à l’interruption du traitement anticoagulant. L’objectif de l’étude a été d’évaluer notre prise en charge d’un accident hémorragique grave en matière d’antagonisation des AVK et la reprise de l’anticoagulation au décours de celui-ci.

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive monocentrique portant sur la période du 1er janvier 2010 au 31 août 2012. Nous avons sélectionné les patients porteurs de valve mécanique admis pour un accident hémorragique grave ayant conduit à l’administration de concentrés de complexes prothrombiniques (CCP). Les critères de jugement sont l’évaluation de la qualité de l’antagonisation du traitement par AVK et les modalités de réintroduction des AVK.

Vingt-huit patients porteurs de valve mécanique ont été retenus. L’âge moyen était de 75 ± 10 ans. Neuf patients ont présenté une hémorragie digestive (32 %) et cinq une hémorragie intracrânienne (HIC) (18 %). La bonne posologie a été prescrite respectivement dans 89 et 82 % des cas pour le CCP et la vitamine K. Au décours de l’accident hémorragique, la reprise du traitement anticoagulant a été très inhomogène. Deux patients sont décédés avant toute reprise de traitement anticoagulant.

La prise en charge dans notre structure des urgences des accidents hémorragiques graves sous AVK chez des patients porteurs de valve mécanique est conforme aux recommandations de la HAS. En revanche, la réintroduction de l’anticoagulation au décours de l’accident hémorragique est apparue comme très inhomogène.



ABSTRACT

The use of vitamin K antagonists (VKAs) is associated with a higher risk of hemorrhagic complications, and the initial management of these events is well established. However, in patients with mechanical heart valves, resuming anticoagulation therapy can be life threatening. Thus, the aim of this study was to assess the routine management of hemorrhagic events in these individuals, particularly with regard to the reintroduction of anticoagulation.

This single-center, retrospective, descriptive study was conducted between January 2010 and August 2012. Patients with mechanical heart valves admitted to the emergency department with a severe hemorrhagic event and treated with prothrombin complex concentrate (PCC) were included in the study. An evaluation of the initial management and reintroduction of anticoagulant treatment was performed, along with a one-year follow-up.

A total of 28 patients with mechanical valves were included in the study. The average age was 75 ± 10 years. Nine patients presented with gastrointestinal bleeding (32%), whereas five had intracranial hemorrhage (18%). Moreover, an appropriate dosage was prescribed in 89% and 82% of cases for PCC and vitamin K, respectively. Following hemorrhagic events, the resumption of anticoagulation was heterogeneous. Also, two patients died before reinitiating treatment with anticoagulants.

In our emergency department, the management of severe hemorrhagic events in patients with mechanical heart valves undergoing VKA therapy is consistent with the guidelines of the French National Authority for Health; however, the practices related to the reintroduction of anticoagulant therapy are heterogeneous in these patients.



AUTEUR(S)
F. MOUSTAFA, A. ARNAUD, N. DUBLANCHET, A. LEBRETON, N. VINCENT, J. SCHMIDT

Reçu le 25 juin 2013.    Accepté le 24 novembre 2013.

MOTS-CLÉS
AVK, Valve mécanique cardiaque, Hémorragie, Anticoagulants

KEYWORDS
VKA, Prosthetic heart valve, Hemorrhagic complications, Anticoagulation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,27 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier