ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales françaises de médecine d'urgence

2108-6524
Revue de la société française de médecine d'urgence
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 4/2 - 2014  - pp.116-123  - doi:10.1007/s13341-013-0378-y
TITRE
Intoxication alcoolique aux urgences : dilemmes de prise en charge. Deux situations cliniques fréquentes

TITLE
The dilemma of defining “adequate” ED care for acute alcohol intoxication. About two case reports

RÉSUMÉ

L’intoxication éthylique aiguë (IEA) est un motif de recours fréquent en médecine d’urgence. Bien qu’évoluant de manière spontanément favorable dans la majorité des cas, un certain nombre de complications sont susceptibles de survenir dans ce contexte, entrainant des répercussions significatives sur le pronostic des patients. Or, les altérations neurocomportementales accompagnant classiquement ce type d’intoxication mettent régulièrement les cliniciens face à des dilemmes de prise en charge complexes à résoudre. D’autre part, si les propriétés de l’éthanol peuvent atténuer l’expression clinique de certaines pathologies, un certain nombre d’affection de nature métabolique ou neurologique sont susceptibles d’être interprétées à tort comme des IEA. La littérature médicale ne fournissant que peu d’outils d’aide à la décision dans ce domaine, il est souvent difficile de trouver un compromis acceptable entre recours excessif aux examens complémentaires et banalisation face aux patients alcoolisés. A partir de situations cliniques, le présent article propose une approche pragmatique de deux problématiques régulièrement associées à une IEA et sources d’erreur diagnostique, le traumatisme crânien et l’état d’agitation. Ainsi, une meilleure définition des conditions de recours au scanner cérébral en cas de traumatisme crânien et l’adoption d’un protocole de sédation précoce dans l’ivresse excito-motrice doivent permettre de contourner en partie les difficultés soulevées par ces patients.



ABSTRACT

Acute alcohol intoxication is a frequent condition encountered in emergency services. Usually without any further complications in the immediate follow-up, some cases present with associated conditions of bad prognosis, if not recognised or treated immediatly. The behavioral and neurological alterations linked to alcohol intoxication render the clinical evaluation of the patient and decision making difficult. On the other hand, alcohol intoxication may mask some clinical signs of associated conditions, as well as ethanol effects may mimic some metabolic or neurological diseases. The lack of evidence-based tools for decision making in these situations in the medical litterature forces the clinician to balance its decisions between an overuse of laboratory examinations or imaging, and banalisation.

Supported by clinical cases, the present article proposes a standardised and pragmatic approach for two frequent conditions associated to acute alcohol intoxication, head trauma and agitation. A decision making tool helping to indicate the use of head CT is proposed, as well as an agitation evaluation and treatment protocol, with the hope that these two approaches could improve the quality of care for these patients.



AUTEUR(S)
D. CLERC, B. YERSIN

Reçu le 8 juillet 2013.    Accepté le 17 octobre 2013.

MOTS-CLÉS
Intoxication alcoolique, Soins d’urgence, Traumatisme crânien, Agitation, Contention

KEYWORDS
Alcohol intoxication, Emergency care, Head trauma, Agitation, Restraint

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,63 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier