ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales françaises de médecine d'urgence

2108-6524
Revue de la société française de médecine d'urgence
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 3/5 - 2013  - pp.286-292  - doi:10.1007/s13341-013-0342-x
TITRE
Les patients admis en unité d’hospitalisation de courte durée relèvent-ils d’une valorisation financière de soins continus ?

TITLE
Do patients admitted to observation unit obtain a financial valuation of intensive care?

RÉSUMÉ

Les unités d’hospitalisation de courte durée (UHCD) sont obligatoires en France dans chaque service d’urgence depuis 1995. Elles prennent en charge un certain nombre de patients à pathologie grave et/ou avec un terrain à risque et/ou nécessitant des actes lourds. Les unités de surveillance continue (USC) offrent un niveau de soins intermédiaire entre la réanimation et les services d’hospitalisation conventionnelle. L’objectif de cette étude est de définir la proportion et les caractéristiques des patients de l’UHCD du CHU d’Angers qui pourraient relever d’une USC, afin d’évaluer les possibilités de valorisation financière des UHCD.

Une étude prospective descriptive est réalisée sur 1 000 patients consécutifs, pendant 52 jours. Le critère de jugement principal est la proportion de patients hospitalisés en UHCD qui auraient pu relever d’une USC, en se basant sur les critères du code de santé publique, notamment basés sur le score IGS 2 (index de gravité simplifié). Les caractéristiques de ces patients et la valorisation financière potentielle sont également étudiées, ainsi que les séjours dépassant 24 heures.

Au total, 19 patients par jour sont hospitalisés en UHCD. Une requalification en USC serait envisageable pour 43 % d’entre eux : patients plus âgés, aux antécédents plus lourds, moins enclins à rentrer à domicile.

Cette étude incite à une réflexion plus large sur le fonctionnement et la valorisation des UHCD des établissements hospitaliers, la place des USC par rapport aux UHCD et la reconnaissance d’USC de courte durée rattachées aux services d’urgence.



ABSTRACT

Observation units are required for each emergency service in France since 1995. Many patients hospitalized in these units have serious pathology or serious comorbidity or need heavy treatments. The intensive care units provide a level of intermediate care between the recovery units and the services of conventional hospitalization. The aim of this study is to define the proportion and characteristics of the patients in the observation units, who could qualify for intensive care and a possible financial valuation.

A descriptive prospective study was performed on 1000 consecutive patients for 52 days. The primary endpoint was the proportion of the hospitalized patients in the observation unit who could have qualified for an intensive care unit, based on the Public Health Code, in particular, and the Simplified Acute Physiology Score (SAPS 2). The patient characteristics and the possible financial valuation were also investigated, as well as the stays which exceeded 24 hours.

A total of 19 patients are hospitalized in Observation Units every day. A requalification for 43% of them could be possible in intensive care: elderly patients, bearer of complex past history, less likely inclined to return home.

This study encourages us to think about a larger functioning and valorisation of Observation Units in Hospitals and Observation Unit compared to intensive care. We could also think about the recognition of intensive care units of short duration related to emergency services.



AUTEUR(S)
C. BOYEAU-DESMARRES, C. ROY, P.-M. ROY

Reçu le 28 décembre 2012.    Accepté le 24 juin 2013.

MOTS-CLÉS
Service des urgences adulte, UHCD, USC, Étude prospective, Score IGS 2

KEYWORDS
Adult emergency department, Observation unit, Intensive care, Prospective study, SAPS 2

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (123 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier