ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales françaises de médecine d'urgence

2108-6524
Revue de la société française de médecine d'urgence
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 3/2 - 2013  - pp.74-78  - doi:10.1007/s13341-012-0273-y
TITRE
Peut-on réduire l’usage des céphalosporines de 3e génération et des fluoroquinolones dans les infections respiratoires basses aux urgences ?

TITLE
Can we reduce the use of third-generation cephalosporins and fluoroquinolones for lower respiratory tract infections in the emergency department?

RÉSUMÉ

Déterminer la fréquence des prescriptions de céphalosporines de 3e génération (C3G) et de fluoroquinolones dans les infections respiratoires basses aux urgences, et la part évitable de ces prescriptions.

Série rétrospective de 88 cas adultes de pneumonie communautaire ou d’exacerbation aiguë de BPCO (EABPCO), traités aux urgences d’un hôpital universitaire. La conformité des prescriptions de C3G et de fluoroquinolones aux recommandations de l’Afssaps était évaluée. Les prescriptions conformes étaient classées comme justifiées en présence d’au moins un des critères suivants : allergie ou intolérance aux pénicillines, échec d’un traitement par pénicilline, traitement par pénicilline dans le mois précédent, infection urinaire associée, admission en unité de soins intensifs (USI) ou réanimation, et seulement pour les fluoroquinolones, suspicion de légionellose. Les prescriptions conformes n’ayant aucun de ces critères étaient classées non justifiées. Les prescriptions évitables comprenaient les prescriptions non conformes et les prescriptions conformes mais non justifiées.

Soixante-douze pneumonies et 16 EABPCO ont été incluses (âge médian: 79 ans). Trente-deux (36 % [27–47]) et dix patients (11% [6–20]) ont été respectivement traités par une C3G et par une fluoroquinolone aux urgences. Les taux de conformité des prescriptions de fluoroquinolones et de C3G aux recommandations de l’Afssaps étaient respectivement de 86 % [47–99] et de 93 % [77–99]. Cependant, 52 % [34–69] des prescriptions de C3G et 57 % [25–84 %] des prescriptions de quinolones étaient évitables.

Les C3G et les fluoroquinolones sont fréquemment prescrites dans les infections respiratoires basses aux urgences. Environ la moitié de ces prescriptions pourrait être évitée.



ABSTRACT

To assess the frequency of prescription of third-generation cephalosporins (3GC) and fluoroquinolones for lower respiratory tract infections, and the avoidable part of these prescriptions.

Retrospective series of 88 adult cases of community-acquired pneumonia and acute exacerbation of chronic obstructive pulmonary disease (COPD). Compliance with national guidelines was assessed. Furthermore, prescriptions that complied with guidelines were deemed justified if at least one criterion was present: allergy or intolerance to penicillins, failure of penicillin, penicillin therapy in the previous month, suspected urinary tract infection, admission in intensive care unit, and only for quinolones, suspected legionellosis. Avoidable prescriptions included prescriptions that did not comply with national guidelines and prescriptions that complied with guidelines but were not justified. Avoidable prescriptions of 3GC and fluoroquinolones may be replaced by amoxicillin/clavulanate.

Median age was 79 (72 pneumonia, 16 acute exacerbation of COPD).Thirty-two (36% [27–47%]) and 10 patients (11% [6–20%]) received 3GC and fluoroquinolone respectively. The majority of prescriptions of fluoroquinolone (86% [47–99%]) and 3GC (93% [77–99%]) complied with national guidelines. However, 52% [34–69%] of 3GC prescriptions and 57% [25–84%] of quinolone prescriptions were avoidable. Conclusion: Third-generation cephalosporins and fluoroquinolones are frequently prescribed for lower respiratory tract infections in the ED. Half of these prescriptions may be avoided.



AUTEUR(S)
E. MONTASSIER, T.-X. LIM, N. GOFFINET, P. LE CONTE, G. POTEL, E. BATARD

Reçu le 8 octobre 2012.    Accepté le 24 novembre 2012.

MOTS-CLÉS
Pneumonie, Exacerbation aiguë de BPCO, Fluoroquinolones, Céphalosporines de 3e génération

KEYWORDS
Pneumonia, Acute exacerbation of COPD, Fluoroquinolones, Third-generation cephalosporin

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (105 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier