ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales françaises de médecine d'urgence

2108-6524
Revue de la société française de médecine d'urgence
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2011 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 1/5 - 2011  - pp.305-311  - doi:10.1007/s13341-011-0083-7
TITRE
Étude prospective observationnelle bicentrique sur la pratique de la ventilation mécanique aux urgences

TITLE
A prospective bicentric observational study of mechanical ventilation in emergency department

RÉSUMÉ

Caractériser les patients ventilés dans les services d’accueil des urgences en termes de nombre, de pathologie, de modèle de ventilateur et de mode ventilatoire utilisés, de durée de ventilation et de devenir.

Une étude observationnelle prospective bicentrique a été réalisée sur cinq mois dans les services d’urgences des hôpitaux de Toulon et de La Seyne-sur-Mer incluant les patients de plus de 16 ans, requérant une ventilation mécanique invasive ou non invasive (VNI). La ventilation mécanique était initiée par le médecin. Celui-ci choisissait le modèle de ventilateur, le mode ventilatoire parmi VC, VAC, ASVet VS-AI-PEP et les réglages du ventilateur. Les indications et les critères d’échecs de la VNI étaient protocolisés.

Cent cinquante-deux patients ont été inclus (âge: 67 [55–81] ans, IGS II: 51 [35–68]), 80 % traités en ventilation invasive et 20 % en VNI. Dix-sept patients éligibles n’ont pas été inclus (séjour < 15 minutes ou limitation thérapeutique). La ventilation a été initiée aux urgences dans 71 % des cas. La durée médiane de ventilation était de 190 [107–300] minutes. Le taux d’échec de la VNI était de 6 %. Quatre-vingt-dix pour cent des patients ont été hospitalisés en réanimation, 7%ont été sevrés de la VNI et 3%sont décédés.

Cette étude démontre que la ventilation mécanique est utilisée quasi quotidiennement dans les services d’urgences chez des patients au score de gravité élevé, la plupart du temps en ventilation invasive et sur de longues durées. La VNI appliquée selon les recommandations peut être initiée aux urgences avec un faible taux d’échec et en sécurité. Ces résultats impliquent de former les médecins urgentistes à la ventilation mécanique et de choisir des ventilateurs appropriés aux besoins pour équiper les services d’urgences.



ABSTRACT

To characterize ventilated patients in emergency department (ED) in terms of numbers, diseases, ventilators and ventilator modes used, durations of ventilation and outcomes.

A prospective bicentric observational study was conducted over a five-month period in Toulon and La Seyne-sur-Mer ED including patients aged over 16 years, requiring invasive ventilation or non-invasive ventilation (NIV). Mechanical ventilation was initiated by the physician who chose the ventilator model, ventilation modes among VC, VAC, ASV and PS, and ventilator settings. Indications and failure criteria for NIV were protocolized.

One hundred fifty-two patients were included (age: 67 [55–81] years, SAPS II: 51 [35–68]): 80% with invasive ventilation and 20% with NIV. 17 eligible patients were not included (if length of stay < 15 minutes or there is therapeutic limitation). Ventilation was initiated in 71% of cases in the ED. The median duration of ventilation was 190 [107–300] minutes. The failure rate for NIV was 6%. 90% of patients were admitted to intensive care unit, 7% were weaned from NIV and 3% died.

This study showed that mechanical ventilation is used daily in ED in severe patients, mainly in invasive ventilation applied for long periods of time. NIV can be applied according to recommendations in ED with a low failure rate and safety. Emergency physicians should be trained to use mechanical ventilation, and ED should be equipped with appropriate ventilators.



AUTEUR(S)
M. ROTI, J.-M. ARNAL, D. DELNISTA, J. BALLY, J. CELERIER, C. SULPICE, V. CARRET

Reçu le 10 janvier 2011.    Accepté le 2 juin 2011.

MOTS-CLÉS
Insuffisance respiratoire aiguë, Ventilation mécanique, Modes ventilatoires, Urgences

KEYWORDS
Acute respiratory failure, Mechanical ventilation, Ventilation modes, Emergency

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (116 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier